voyages sémantiques

[Voyages sémantiques]  

faire métropole par les mots 

Référents recherche : Alexandre BARRERE / Julie JOUVENEL / Jean-Dominique PRIEUR  

objectifs 

Comprendre ce qui singularise cette jeune Métropole nous oblige à engager un travail sur et avec les mots de la métropole clermontoise pour s’entendre sur les objectifs et construire un point de vue commun au sein du consortium pluridisciplinaire. Nous proposons ici de développer une posture réflexive dont le premier objectif est d’interroger le pouvoir des mots, soit leur capacité à normaliser, voire contraindre, mais aussi à infléchir. Il s’agit de replacer cette réflexion sur les mots dans le contexte des nouveaux modes de production de l’urbain. En quoi les mots peuvent-ils être des outils de médiation entre les membres d’une équipe pluridisciplinaire, plus largement au sein d’un consortium tel que celui construit autour du projet POPSU ? Une attention aux mots peut-elle faire bouger les lignes entre les différents acteurs et contribuer à faire évoluer les visions de la ville et ses modes de production, notamment lorsque des changements de statuts s’opèrent. 

organisation 

Pour faire vivre les voyages sémantiques, nous nous appuierons sur 10 mots caractérisant la métropole clermontoise, extraits des recherches proposées dans le cadre de POPSU et que nous ferons résonner deux par deux. Sélectionnés et mis en débat au sein du consortium, ces notions récurrentes ou mots-clés, parfois réitérés dans les documents d’aménagement ou encore les textes officiels de valorisation de la métropole, serviront à éclairer les recherches en cours et à mettre en débat. Ces mots pourront entrer en résonance les uns avec les autres par un système de corrélats, qui permettent d’insister sur les liens possibles entre différents points de vue ou échelles. Y seront privilégiés des mots qui ne renvoient pas à la simple prescription, mais qui permettent de rendre compte d’échelles diverses, d’une mise en tension entre réalité et imaginaire. Cet ensemble de mots sera ainsi à l’image de la Métropole, protéiforme, pouvant se lire par fragments, ou comme système, à plusieurs échelles. Ils pourront aussi résonner au sein du programme POPSU et être réappropriés par d’autres chercheurs, sur d’autres objets de recherche. Cinq rencontres seront ainsi organisées entre juin 2019 et décembre 2021. Chacune, construite par une équipe de 2 ou 3 chercheurs, mettra en débat deux mots dans le cadre d’une rencontre publique de 1h30, précédé d’un petit-déjeuner ou suivi d’un apéritif dinatoire. Pensé comme une manière de documenter la métropole, chaque voyage sémantique s’organisera suivant quatre temps spécifiques : une conférence donnée par un expert de la notion annoncée (invitation d’un chercheur appartenant à un autre groupe de POPSU métropoles / une présentation de la recherche en cours : méthodologie, sources, premiers résultats + le visionnage d’un entretien ou extrait d’entretiens avec un acteur métropolitain réalisé lors de la recherche / une mise en perspective des deux mots à travers un récit fictionnel portant sur un vagabondage à travers la métropole clermontoise par un.e écrivain.e. Prolongés par un temps de débat avec l’assistance, ces voyages seront filmés, puis postés sur la plateforme pour être partagés. 

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!